Présentation des adhérents

FEMS-CARTE-RESEAU-2020

Unique réseau de ce type, la fédération regroupe 134 adhérents soit près de 180 établissements patrimoniaux (écomusées, musées de société, centres d'interprétation) en France et à l’étranger.

Lors de la mise à jour des données de nos adhérents, nous leur avions demandé de répondre à quelques questions les concernant. Afin d'établir un panorama des membres qui composent le réseau, et dans le but d'en avoir une meilleure perception, nous avons compilé ces données dans un document synthétique. 

Capture

Les membres du réseau sont :

  • Des établissements patrimoniaux innovants, à but non lucratif, impliqués dans l’économie solidaire et le développement local. Les structures du réseau placent l’homme et le territoire au centre de leur projet et s’intéressent aux faits de société tels que l’évolution du monde rural, les cultures urbaines, la recomposition des territoires, le développement durable, etc
  • Répartis sur l’ensemble du territoire national métropolitain ainsi qu’au Québec, en Suisse, en Guyane et à La Réunion.
  • Le réseau fédère des structures existantes ou en préfiguration, de gestion publique ou associative.
FEMS-un-reseau-unique

Cartographie interactive

Répondant à une double logique d’observation et d’annuaire, cet outil interactif conçu en partenariat avec l’OCIM vous permet de naviguer au sein du champ riche des adhérents de la FEMS.

Et pour mieux connaître les nouveaux adhérents, découvrez la rubrique
"4 questions à.…"
Vous voulez en apprendre davantage sur les musées de la FEMS ?
logo-OCIM

L’enquête « Écomusées et musées de société : fonctionnement, actions et dynamiques », élaborée en partenariat avec l’OCIM est à découvrir ici :

L’étude « Écomusées et musées de société » est le résultat d’un partenariat entre la Fems – Fédération des écomusées et des musées de société – et l’Ocim-uB – Office de coopération et d’informations muséales-université de Bourgogne. Pour la première fois, ces deux organismes s’associent pour mener ensemble une étude sur cette famille d’acteurs.

Dans le cadre d’une démarche de co-conception, les deux partenaires conçoivent, mènent et analysent les données pour une meilleure perception de cette famille au sein du large paysage de la culture scientifique, technique et industrielle.

Presque 50 ans après la création du premier écomusée en France et quelques années après la remise du rapport « Musées du XXIe siècle » au ministère de la Culture, il apparaît crucial de questionner ce que représente aujourd’hui la démarche écomuséale. L’étude sur les données de 2017 se présente sous la forme d’un panorama actualisé des chiffres des écomusées et des musées de société et permet de mieux percevoir les missions et enjeux actuels de ces acteurs.

Cette enquête constitue un outil d’appréciation d’indicateurs dont peuvent s’emparer les structures sondées et les partenaires de ces structures.