Création d’un jardin nourricier biologique et pédagogique né d’une rencontre entre la conservatrice du musée et un médecin de Besançon associé au Programme Régional Santé Environnement.

Principe :

Le musée des maisons comtoises a réaménagé un de leurs 5 jardins , rebaptisé “jardin nourricier”, afin de l’utiliser pour sensibiliser les jardiniers amateurs aux bonnes pratiques de jardinage, et le grand public aux bonnes habitudes alimentaires . Il permet de présenter des légumes verts, des légumineuses, des céréales, de parler complémentation des apports en protéines (les textes des cinq panneaux présentant le jardin ont été travaillés et mis au point avec l’ARS et la production sans intrants d’origine chimique (ces sujets sont évoqués lors des animations).