Retour d’expérience sur l’exposition “A la croisée des musiques” du Musée départemental du Revermont 

Principe : L’objectif était de mettre en valeur les aspects du patrimoine immatériel, musique et chants, en confrontant les pratiques et traditions propres au Revermont et aux régions proches comme la Bresse et la Petite Montagne et celles des populations immigrées de l’Ain ; il s’agissait aussi de montrer l’évolution des représentations dans le temps : statut de ces musiques, choix des instruments, rôle des musiciens, mode de transmission.

Résultat : Autour des instruments, musiciens, répertoires traditionnels, le public a pu découvrir une musique emblématique d’un territoire, d’une communauté… une musique vivante, métisse et actuelle. En effet, Bresse et Revermont sont riches d’une tradition musicale collectée depuis le 19e siècle et réinvestie au sein des groupes folkloriques ou du mouvement « folk » des années 1970. Aujourd’hui, les musiciens « trad » mêlent les sonorités, les rythmes et les instruments… entre rock, jazz, rap, world music… Par ailleurs, les populations immigrées de l’Ain ou de la région développent une pratique musicale spécifique, véritable point d’attache et de référence à une communauté, à un pays, à un système de valeurs constitué ailleurs. Là aussi, à la faveur des rencontres et des pratiques, les musiques se croisent et bougent…