Le MEG prend la mesure des changements sociétaux et environnementaux globaux, ainsi que ceux qui interviennent au sein du monde muséal, afin de définir ses engagements pour les années à venir.

Des enjeux tels que la décolonisation, les processus collaboratifs, la créativité, l’inclusion et la durabilité forment le coeur de la nouvelle vision du MEG dévoilée dans son Plan stratégique 2020-2024 [PDF 1.25 Mo].

L’enjeu pour l’avenir du MEG est de se positionner de manière stratégique et critique dans un univers muséal global en pleine mutation.

En Suisse comme ailleurs, l’héritage colonial est contesté, les échanges inéquitables sont critiqués, le racisme et l’exclusion sont dénoncés.

En réponse à ces mouvements, les notions d’inclusion, de partenariat, d’échange, de collaboration et de co-construction sont promues dans un esprit de respect et de confiance mutuels.

Le MEG entame une mutation en profondeur pour accompagner ces tendances globales, et s’est fixé les objectifs stratégiques suivants à atteindre d’ici 2024 :

  • Décoloniser le Musée.
  • Renforcer le rôle du Musée en tant que plateforme et partenaire pour des collaborations locales et internationales.
  • Diversifier et inclure de nouveaux publics.
  • Inspirer les processus créatifs.

Devenir un musée de référence en matière de développement durable.
Pour ce faire, le MEG a initié huit programmes stratégiques d’envergure. Ils concrétisent les priorités au service des publics et dans les rapports avec les partenaires de travail. Ces programmes ont été conçus par les équipes du Musée et sont tous interdépendants.