Tribune

« Partager la parole au musée »

LA FÉDÉRATION DES ÉCOMUSÉES ET MUSÉES
DE SOCIÉTÉ S’EXPRIME À PROPOS DE BLACK LIVES MATTER

lire la tribune dans son intégralité

Lettre ouverte

Fems – AGCCPF

 

« Petits et grands [Musées et Patrimoine] indispensables aux jours d’après »

lire la lettre dans son intégralité

 

Publication

 

→ Disponible sur  commande en ligne

Sous la direction de Serge Chaumier et Jean-Claude Duclos, Collection Muséo-Expographie / Ocim

Le temps semble venu de revisiter les apports de Georges Henri Rivière à la muséologie. A l’heure où une génération qui l’a connu, ou qui a été fortement influencée par ses enseignements ou ses apports novateurs, part à la retraite, il est sans doute temps de revenir sur les apports considérables de GHR, tant sur le plan national qu’international, mais aussi de mieux comprendre en quoi il a influencé la conception d’un certain nombre d’établissements créés dans les années 70 et 80. Beaucoup de lieux ont depuis été rénovés ou se posent des questions sur leur renouvellement. La période semble donc propice pour conduire une analyse critique. Pour mieux comprendre l’originalité des innovations qu’il a introduites et pour réinventer la muséologie de demain.

Article

→ paru dans le numéro 184 de la Lettre de l’OCIM

En partenariat avec le Mucem autour de l’exposition Georges Henri Rivière. Voir c’est comprendre, la Fédération des écomusées et musées de société (Fems) propose en 2019 un cycle de programmation culturelle et de journées d’étude sur l’ensemble du territoire. Le coup d’envoi a été donné avec une première journée à Marseille le 18 janvier dernier, « Questionner l’héritage de Georges Henri Rivière, le regard des écomusées et musées de société ».
Valérie Perlès, directrice du musée départemental Albert-Kahn et membre du conseil d’administration de la Fems et Céline Chanas, directrice du musée de Bretagne et présidente de la Fems proposent de prolonger le questionnement sur l’actualité de la pensée de GHR dans les musées du réseau Fems.

Télécharger l’article

Tribune

« Fédérés pour surmonter, tous et ensemble : la Fems agit pour ses adhérents »

→ Lire la tribune dans son intégralité

 

A paraître le 18 avril 2020 dans la série « Distances : regards sur une situation inédite » de l’OCIM qui « accueille les regards réflexifs et instantanés d’acteurs (chercheurs, professionnels) durant cette période inédite, pour mieux en saisir les enjeux, aujourd’hui pour demain » ; Céline Chanas, Présidente de la FEMS se fait la voix des écomusées et musées de société. Elle y souligne l’importance des réseaux de solidarités, des échanges professionnels et des mutualisations pour surmonter cette période de crise.

Tribune / communiqué

→ Télécharger le Communiqué et contribution de la FEMS sur la nouvelle définition du musée de l’ICOM

La 25e Conférence générale a été une occasion pour les membres de l’ICOM de discuter, au niveau international, de la nouvelle définition proposée pour les musées, annoncée officiellement le 25 juillet 2019. Cette définition a soulevé de nombreuses réactions et la FEMS, membre de droit d’ICOM France et engagée depuis sa création en 1989 pour réfléchir à une définition évolutive du musée, a souhaité participer à la mise en débat de cette nouvelle proposition de définition avec ICOM et les professionnels des musées.


→ parue dans la Gazette des communes le 25 septembre 2018

Les musées seraient-ils en retard en matière d’open data ? Non, pas tous, et pas nécessairement les musées territoriaux. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à mettre à disposition des internautes les collections qu’ils ont numérisées. Ils ont tout à y gagner.

Télécharger la tribune 

Les publications

 

Depuis sa création, la FEMS a développé une réflexion en collaboration avec ses membres et plusieurs acteurs sur des thématiques variés :

 

« Le Musée participatif, l’ambition des écomusées »

Sous la direction d’Alexandre Delarge, aux éditions « Musées-mondes » – Publication parue en mars 2018, la Documentation française

L’engagement des usagers dans la vie des musées fut longtemps considéré comme une utopie. Pourtant, très progressivement, l’idée a prospéré sur son terreau de naissance – les écomusées – pour essaimer vers d’autres catégories de musées.

Les auteurs de cet ouvrage retracent l’histoire, les méthodes, les réalisations et la postérité de la participation des publics dans les musées de société. Ils en évaluent la pertinence, en présentent les succès et les échecs dans des contextes marqués par les transformations sociétales, les tensions économiques et les mutations urbaines. Ils entrevoient dans le développement d’une muséologie inclusive et contributive des lignes de convergence avec la multiplication des débats sur l’implication des citoyens dans différents secteurs de la société ou sur la démocratie directe.

L’ouvrage nous plonge au cœur de cette évidence muséale qu’est devenue la participation et nous fait découvrir le foisonnement de ses formes. Ses apports au travail scientifique comme aux actions de médiation sont illustrés par de nombreux exemples.

 

« Que reste-t-il du présent ? Collecter le contemporain dans les musées de société »

Coédition avec le Musée Basque et de l’Histoire de Bayonne et la Société des Amis du Musée Basque – Publication parue en Décembre 2012 aux éditions le Festin 42 auteurs, 14 Nationalités

La Fédération s’est engagée aux côtés du Musée Basque dans une vaste réflexion d’ampleur internationale, pilotée par un comité scientifique, autour de la question : « que collecter du présent dans les musées de société ? ». Si donner à voir le passé est une des missions du musée, elle reste vaine si elle ne peut permettre d’expliquer le présent. Derrière cette interrogation sur l’objet contemporain, il y a donc l’idée de faire entrer des questions de société actuelles dans le musée pour qu’il puisse jouer pleinement son rôle social et culturel de lieu de débat, d’échange et d’interprétation

 

 

 

 

 

Les autres publications :

  • Le rôle social des musées. Agir ensemble et créer des solidarités. Coédition OCIM et FEMS. 2011.
  • Boutiques de sites culturels. Guide du gestionnaire. Guide de savoir-faire n°25 – ODIT France. 2008
  • Transmission, Trans-missions. Ecomusées et musées de société : rupture et continuité. Actes des Rencontres professionnelles. 2006
  • Patrimoine et territoires : organiser de nouvelles coopérations. L’exemple des écomusées et des musées de société. Collection « jeunes auteurs » n°9 – Source. 2006
  • Manuel pratique d’informatisation. Des collections à la base de données. Daniel Brochu – Somogy Editions d’Art – 2004
  • Ecomusées et musées de société pour quoi faire ? Actes du colloque. 2002
  • Ecomusées et musées de société au service du développement local, utopie ou réalité ? Collection « jeunes auteurs » n°3 – Source. 1991
  • Territoires de la mémoire. Les collections du patrimoine ethnologique dans les écomusées. Sous la direction de Marc Augé – Editions de l’Albaron. 1992